FANDOM


Université Langlois-Merron, le 30 avril 2012Modifier


Conférence sur la croissance de Jose LocaraModifier


Locara









Très chers amis,
Je vous remercie d’être venus si nombreux.


Aujourd’hui, je vais vous parler d’une chance que nous avons : Une croissance à 10 %. Cette croissance est une chance car elle démontre un développement du pays, un développement rapide. De 500 Mds de dR de PIB, on passe à 550 Mds. Avec une telle croissance, les revenus de l’Etat vont augmenter proportionnellement à la croissance des richesses.


Maintenant, il s’agit d’utiliser la croissance. Il ne faut pas que les 50 Mds crée aillent nourrir les plus riches. Cet argent doit être réinvestit afin de créer le cercle vertueux de la croissance durable.


Si on opte pour une croissance sauvage, les plus riches vont s’enrichir mais les entreprises ne se développeront que légèrement, le revenu moyen aussi. La crise ne se résorbera pas. Il faut donc opter pour une répartition des richesses selon la logique de la croissance verte et du développement durable. Non, contrairement à ce que l’on pense généralement, je ne suis pas un écolo que vous pouvez imaginer nu dans la nature à courir derrière un oiseau pendant qu’un sanglier me charge.


La croissance verte, ou plutôt la croissance que je nommerais « équitable » doit assurer une juste répartition des richesses. En choisissant cette voie, on dit non au capitalisme sauvage et on rejette le communisme révolutionnaire qui appelle à la dictature. Cette croissance « équitable » effacera d’elle-même les inégalités sociales.


Cette croissance tient en trois partie : L’Investissement, le Développement et le changement Social.


Pour l’instant, la croissance doit être destinée d’urgence à la reconstruction de Démont. Par des investissements justes dans la reconstruction. J’appelle « justes » la construction durable de la ville et de la campagne. Les batiments doivent être reconstruit selon la logique moderne du Développement Durable avec les normes écologiques qu’il faut proposer d’urgence. Mais aussi avec la reconstruction de l’Economie locale. Il faut donc quitter la logique de reconstruire comme dans le passé. Le Kaltédur est une région pauvre. La reconstruction de l’économie sera un moyen d’en faire le futur bastion de la technologie nadéène. Car c’est bien cela que je propose : Donner une fonction à cette région. Les investissements vont devoir s’axer dans le développement des secteurs porteurs d’avenir : La recherche, les énergies renouvelables, l’Education. Le Kaltédur doit devenir, grâce à cette croissance équitable, le laboratoire protégé de l’avenir nadéèn : De cette région du passée, faisons table rase, transformons là en fleuron de la modernité.


Cela s’inscrit dans la nécessité de réinvestir les profits dans la modernité et l’évolution technologique et sociale. Répartissons les richesses entre la technologie et le peuple… Et bien sûr, les riches pourront prendre quelques miettes.


La croissance appelle aussi à la croissance du niveau de vie des citoyens. Si la croissance est de 10%, et si une société fait 60% de croissance : alors les salaires doivent augmenter de la même manière.


De la folie ? Non du bon sens. En élevant le niveau de vie, on modifie les besoins de la population. On créer une société qui consomme des biens, et si possible de qualité. L’économie doit donc se modifier, se MODERNISER. D’où l’intérêt d’investir dans le développement économique comme je l’ai préconisé pour le Kaltédur. Comme ça, on va créer un cercle vertueux où la croissance engendrera évolution économique, technologique et sociale qui engendrera de la croissance. C’est la « croissance équitable ».


Mais pour cela, il faut une volonté politique forte. C’est maintenant que le gouvernement doit prendre des mesures qui détermineront l’avenir de l’économie. Le gouvernement doit faire voter des lois selon les principes suivants :

  1. Assurer une égale représentation entre les différents corps (Patrons/ Employés) dans les Conseil d’Administration
  2. Voter une loi installant des quotas minimum d’investissement pour les entreprises en état de Bénéfice
  3. Limiter la hausse des salaires du patronna et des actionnaires
  4. Instaurer un mécanisme d’augmentation du salaire minimum indexé sur la croissance
  5. Interdire le système boursier et le remplacer par des Banques d’investissements où l’actionnaire sera le citoyen qui ouvrira un livret d’investissement pour, non pas une société, une filière économique
  6. Raccorder la fonction « écologie » au Ministre de l’Economie
  7. 25% des dépenses du Ministère de l’Economie pour le développement de l’économie durable. Dont 40% de la somme pour le secteur Energie
  8. Encourager la création d’entreprise axée vers les filières d’avenir voire interdire la création de filière en difficulté économique, écologique et sociale
  9. Créer un fond d’investissement d’Etat pour protéger les secteurs d’avenir de problèmes économiques potentiels
  10. Inscrire dans la constitution la notion de respect et d’obligation de suivre la politique de croissance « équitable »


Voilà ce qui doit être fait. Etre fait pour l’avenir, pour la jeunesse, pour l’économie, pour l’ouvrier, pour l’entreprise, pour le Kaltédur.


En bref, voilà la vision que doit adopter la gouvernement pour Nadür et ce pour les années à venir.

Je vous remercie.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.